Connexion  \/  S'inscrire  \/ 

Connexion à votre compte

Créer un compte * * Champ requis

Le nom que vous avez saisi n'est pas valide.
Mot de passe non valide
Les mots de passe que vous avez saisis ne correspondent pas. Veuillez saisir votre mot de passe dans le champ 'mot de passe' et le confirmer dans le champ de confirmation.
Adresse e-mail non valide
Les deux adresses e-mail que vous avez saisies ne concordent pas. Veuillez saisir votre adresse e-mail dans le champ 'adresse e-mail' et la confirmer dans le champ de confirmation.


Recherche & développement

Groupe de travail SIG

La crise post-électorale en Côte d’Ivoire a causé la perte tant en vies humaines qu’en édifices à utilité privée et publique entrainant la perte des données essentielles. Entre autre celles de la référence géographique.

L’absence ou le manque d’accessibilité aux données géographiques a conduit certains organismes internationaux ou organisations non gouvernementales à produire ou entretenir leurs propres bases de données géographiques selon les besoins. Créant ainsi une multiplication de données proches dans leurs contenu mais pas toujours cohérentes entre elles qu’il convient d’harmoniser dans un esprit de partage et de diffusion de l’information géographique.

Ainsi, dans la dynamique d’apporter une réponse adéquate à la situation humanitaire et de renforcer les mécanismes de préparation aux éventuelles catastrophes par une production des cartes d’aide à la prise de décisions, UNOCHA et le CNTIG ont initié l’idée visant à rapprocher les différents acteurs (Structures Nationales Ivoiriennes, Organisations Humanitaires, Agences des Nations Unies, etc.) impliqués dans la production d’informations géographiques afin de constituer une base de données géographiques de référence.

La constitution de cette base doit être comprise comme une plateforme de travail évolutive et non comme une finalité devant se substituer aux différentes bases existantes. Ceci ne garantit ni l’exhaustivité, ni la précision, les acteurs concernés n’étant pas, pour la plupart, des producteurs officiels d’information géographique. La GéoBase permettra cependant d’éviter la dispersion de l’information et la redondance des actions.

MANDAT

Elaborer une stratégie standard de gestion de l'information entre les partenaires humanitaires qui répondrait à tous les problèmes liés au partage, au stockage, à l'utilisation et à la distribution de données et d'informations produites ;

  • Constituer une GéoBase où chaque operateur pourra disposer d’une information compatible et comparable ;
  • Acquérir des images satellites, le prétraitement et traitement des images satellites ;
  • Etablir une collaboration et une répartition pour la collecte, la maintenance, l'analyse et l'intégration de manière à éliminer la duplication ;
  • Offrir des séances de formation sur la gestion de l’information géographique dans le cadre du renforcement des capacités locales.

RESULTATS ATTENDUS

  • Une stratégie commune de gestion des données SIG ;
  • Des comptes rendus aux recommandations des partenaires sont donnés dans les délais ;
  • La Géodatabase actuelle nettoyée ;
  • La GéoBase est mise en place et partagée entre tous les partenaires et accessible à tous ;
  • La maintenance de celle-ci assurée de manière régulière ;
  • La capacité nationale est renforcée.

Newsletter

Retour en Haut